Détecteur de fumée NF obligation et règlementation

Description

Le détecteur de fumée permet d’aider à limiter les conséquences d’un début d’incendie. Ainsi Il surveille en permanence l’air ambiant de l’habitation.Par conséquence le détecteur de fumée détecte les fumées et alerter aussitôt grâce à une alarme sonore.

Initialement, les détecteurs de fumée devaient être installés dans les appartements et les maisons avant le 9 mars 2015 (et donc au plus tard le 8 mars 2015). A cause de problème d’indisponibilité, à la fois des Daaf et des installateurs, le législateur a repoussé la date limite au 1er janvier 2016. Mais il s’agissait là d’une date-limite de pose ou d’installation, et non pas d’achat.

De plus ces règles liées au report de l’installation obligatoire ont été officialisées par la loi Macron du 6 août 2015. 

Certification du détecteur de fumée

Il doit être certifié NF ou marque équivalente. Ainsi Seule la norme française NFS 61-966 garantit la fiabilité des appareils (composants, présence d’indicateurs d’absence ou d’usure de pile ou de batterie et de veille, présence d’un dispositif d’essai).

Le DAAF doit fixer aux parties privatives de l’habitation. Par ailleurs Les logements équipés de détecteurs de fumée présentent quatre fois moins de risque de décès au feu que les autres.

Quelques chiffres

Finalement un incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes en France.C’est un fléau aux lourdes conséquences. Voici quelques statistiques :

  • 10 000 victimes chaque année, dont près de 800 décès ;
  • 70% des incendies domestiques meurtriers ont lieu la nuit ;
  • 80% des décès sont dus à l’intoxication (monoxyde de carbone…) ;
  • 80 % des décès sur feux sont imputables aux seuls incendies d’habitation alors que ceux-ci ne représentent que 25 % des sources d’incendie, le feu est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

Détecteur de fumée NF obligation et règlementation
5 (100%) 11 votes